Les amours asymptotes

Il y a tant de poèmes dans un je t’aime. Et pourtant ce vers reste bien solitaire.   Retour

Le coeur du géant

Le souffle court, de ruelles en artères.Le souffle court mais, de ruelles en artères,  il s’essouffle. J’entends ses organes qui bourdonnent, Mais son coeur bat-il encore ? La cité ne cache pas de chimère ; la cité est chimère. Pour en savoir plus sur la genèse de cette épopée chimérique : https://www.maelström.fr/2015/12/18/architecture-musee-des-confluences/ Retour

Voyage en Synapsie

Il y a un lieu où je voyage et qui n’est pas une ville, ni une région ou même un pays. On ne le trouve pas sur les cartes, ni dans dans les manuels d’histoire et géographie. C’est un lieu où les paradoxes n’existent pas, et pourtant ils se réalisent. Un lieu ou l’on peut […]

Le plateau de Bure

Sur le plateau de Bure, dans le Dévoluy, se trouve un réseau de 11 radiotéléscopes de 15m chacun. Sur cette photo, 3 d’entres-elles se dressent à 45 degré et semblent déjà écouter la nuit qui envahit un ciel qui se pare d’une traine douce et colorée.